L’Asie 2

Les «Etats agraires» concentriques

Trois modèles concentriques comparables malgré la disparité des niveaux de développement Les États agraires ou États mandata ont couvert la plus grande partie de l’espace de l’Asie du Sud-Est continentale, en particulier les trois grandes plai¬nes et deltas de l’Irrawaddy, de la Maenam Chao Phraya et du Mékong, de l’empire khmer à nos jours. Le modèle d’organisation de l’espace en ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 10

Autochtonie renouvelée, nouvelles autochtonies et conflit des légitimités Les autochtones, bien ancrés dans leur village d’origine, cherchent plutôt à élargir leurs terres, en s’implantant à la périphérie et en créant de nouveaux pôles familiaux différenciés et complémentaires. Les autochtones forment autant de territoires morcelés et disjoints, dont la cohérence repose sur les réseaux familiaux et villageois centrés sur un noyau ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 9

La recréation de liens au territoire à travers les espaces circulatoires Le modèle d’emploi de l’ouvrier embauché à vie dans les fermes d’État a été aboli au profit de celui du paysan-contractant investisseur. Cette contractuali¬sation suppose une capacité financière paysanne accessible au migrant kinh, qui peut, au niveau familial, diversifier ses activités. Le chef de famille se consacre à l’entretien ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 8

Tout au long de la période postérieure à 1986, l’État a relâché son emprise sur les structures productives et les paysanneries, celles-ci recouvrant une autonomie dans les choix, les modalités de la production et l’organisation de leur travail. Le Renouveau (dôi moi) place le système de marché en position centrale et dominante, impulsant une dynamique d’autonomisation des paysanneries face à ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 7

L’implantation des allochtones Plus de 600 000 migrants, venant des provinces du Centre-Nord côtier puis du delta, se sont installés dans tout le Tây Nguyên et, en particulier, dans le Dak Lak de 1976 à 1995 (F. Fortunel, 2003, 271). L’essentiel de ces migrants organi¬sés par l’État pour ouvrir les Nouvelles Zones Économiques étaient kinh. Ils ont été accueillis dans ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 6

La constitution de pôles de colonisation agricole Ces fermes d’État agricoles et sylvicoles, ainsi que les Nouvelles Zones Éco¬nomiques, ont constitué autant de pôles d’implantation du pouvoir étatique dans ces espaces ruraux laissés longtemps en périphérie. Ces structures produc¬tives d’État ont diffusé « des valeurs auxquelles les paysanneries sont priées de se conformer: salariat, activités sociales, travail de la terre…» ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 5

La construction d’un espace national sur les hautes terres selon un modèle étatique (1955-1986) La mise en place de structures productives par L’État lui a permis de s’ap¬proprier l’espace et d’affirmer sa légitimité. Avant 1975 comme après, l’État a privilégié le modèle de la grande plantation. Au Sud, les autochtones et les allochtones ont été regroupés dans des centres de ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 4

Le rôle joué par les cultures pérennes dans l’intégration des Hauts Plateaux centraux au territoire vietnamien La plantation des caféiers et la pratique économique qui lui est liée ont sub- verti l’ordre socio-économique ancien. L’introduction de nouveaux modèles sociaux et économiques a bouleversé chez les minorités autochtones le rapport à la terre, non plus fondé sur la dimension sensible et ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 3

Lai Châu : les Lao intensifient en liaison avec les Kinh mais les Hmong restent en marge sur les hauteurs Les provinces du nord-ouest de Son La et Lai Châu, ayant des densités de population plus faibles, reçoivent des contingents de migrants spontanés, Taï, Nung, Hmong et Dao, issus des provinces de Lao Cai, Quang Ninh et Lang Son. Ces ... Read More »

Le modèle spatial vietnamien 2

Ce court historique est indispensable pour comprendre la structuration actuelle du territoire vietnamien, caractérisée par une double polarisation et métropolisation de son espace autour des deux principaux deltas du Nord, et du Sud et par une articulation difficile au Centre (Hué, Danang) entre ces deux pôles principaux. Un double modèle centre-périphéries à 4 auréoles a été décrit par Ch. Taillard ... Read More »