Author Archives: admin

L’ESPRIT DES MORTS 3

Il arriva que l’ancien ambassadeur du Vietnam à Bruxelles me rendît visite. Je le revois poser son vélo simple contre le mur pour me parler de ce père qui, avant que nous n’ayons quitté le cocon familial, inspirait crainte et respect. J’eus également l’occasion de croiser au Vietnam, beaucoup plus régulièrement – même si ces rencon¬tres, à l’image du personnage ... Read More »

L’ESPRIT DES MORTS 2

Les divinités font ainsi l’objet de présents en tous genres : Le fidèle cherche à corrompre les divinités et les esprits en leur présentant des offrandes coûteuses. Commerçant, il prie pour le succès de ses manipulations, parfois ténébreu¬ses ; sur le point d’être arrêté pour vol, il prie pour être épar¬gné de la prison ; joueur, il prie pour un ... Read More »

L’ESPRIT DES MORTS

Si nous fouillons nos souvenirs d’enfance, nous nous remémo¬rons en premier lieu les chemins, avant les choses et les gens. ALORS QU’EN EUROPE je participais, avec une amie asia¬tique fraîchement arrivée – pour la première fois – sur le continent, au mouvement général de glissement autoroutier vers le sud à l’époque des mois clairs d’été, je vis de biais le ... Read More »

CIRCULATION ALTERNÉE, CIRCULATION ALTÉRÉE 3

Comme n’importe quel véhicule, l’interprète a lui aussi ses ratés. Dans sa langue, le concept n’existe pas, telle autre nuance est tout simplement intraduisible. Il simplifie alors, à moins qu’il ne complique ou n’adapte. Parfois, jugeant un point peu important, il l’escamote en bon prestidigitateur. La conversation, elle, maintient sa poussée, elle ne s’arrête ni ne peut être reprise, et ... Read More »

CIRCULATION ALTERNÉE, CIRCULATION ALTÉRÉE 2

Comme la circulation, la communication est régie par une série de dispositions destinées à lui assurer une parfaite fluidité. Ce code des échanges, fait de conventions purement formelles empruntées à l’idée de la bonne conduite, celle de soi, régule aussi bien les rapports officiels que personnels. Dans la langue vietnamienne, le pronom personnel foisonne. Entre les seuls «je» et «tu», ... Read More »

CIRCULATION ALTERNÉE, CIRCULATION ALTÉRÉE

L’interprète qui avait été adjoint à Alévy était peu capable de saisir et de rendre tout ce qui était relatif à la politique et à la géographie. Et cependant, c’était à lui seul que le chef de l’expédition allait être obligé d’avoir recours. CIRCULATION ET COMMUNICATION obéissent partiellement au même type de règles : conduire et transmettre du sens, ou ... Read More »

SENS OBLIGATOIRE 2

Les accents insolites vietnamiens sur ces lettres latines reconverties indiquent d’illusoires destinations. Car cette langue monosyllabique se caractérise avant tout par son pullulement d’homonymes, à l’instar de ces avenues inondées de motos individuelles presque identiques. Même le vocabulaire emprunté au français aime se délester en chemin : gare devient ga, pomper se dégonfle en bom, mangoustan se déguste par petits ... Read More »

SENS OBLIGATOIRE

Avec une rupture d’un siècle avec ce fil conducteur culturel nous liant aux traditions orientales, nous avons perdu un support linguistique précieux puisque 60 à yo% de notre vocabulaire sont des termes sino-vietnamiens […]. La relance de l’enseignement des idéogrammes chinois allant de pair avec l’organisation d’études confucéennes sérieuses est une nécessité urgente. (Mai Quôc Liên, directeur du Centre d’études ... Read More »

À LA VERTICALE DE L’ÉTÉ 5

Aujourd’hui, la circulation des personnes et des pro¬duits, sans exception culturelle, a naturellement succédé à celle des armées en campagne. La casquette américaine remplace de plus en plus le casque du bô dôi, comme Pepsi fait concurrence aux exquis sinh tô et autres jus de fruits naturels. Alors qu’ailleurs les États-Unis se bat¬tent pour faire mettre bas les tchadors talibans, ... Read More »

À LA VERTICALE DE L’ÉTÉ 4

Pendant les années les plus dures de résistance anti¬française, des propriétaires terriens renonçaient à leurs rizières, de riches négociants offraient leur or au jeune État sans budget, des prostituées devenaient infirmières militai¬res, des vagabonds et des étudiants s’engageaient dans la milice, les paysans hébergeaient les citadins évacués, on brûlait sa propre maison pour pratiquer la tactique de la terre brûlée. ... Read More »